* Choisir son melon

Contrôlez le pédoncule

Qu'est-ce que le pédoncule?
 
C'est le cordon qui reliait le melon à la plante.
 
Pour avoir un melon mûr, le pédoncule doit être encore vert et flexible. S'il est marron ou flétri, c'est qu'il a traîné dans des frigos et il ne mûrira peut-être pas, il fermentera directement.
Si le pédoncule est bien ferme et légèrement détaché, il est soit prêt à la consommation soit apte de mûrir en un ou deux jours.
 
Ne pas acheter le melon si :
- il y a des gouttes sur l'anneau sur lequel se trouve le pédoncule (on dit à Cavaillon que « le melon pleure »), c'est signe d'un manque de maturité,
- le pédoncule s'enfonce trop sous le doigt ou s'il y a des taches brunâtres, c'est que le melon est trop mûr (possiblement fermenté),
- il est de couleur bien verte.

Touchez et sentez le mamelon

Pressez doucement le mamelon (partie opposée au pédoncule).

Si c'est dur, il n'est pas assez mûr. Il faut le mettre à mûrir à température ambiante.

Si votre doigt s'enfonce légèrement, c'est que le melon est mûr.

Si votre doigt s'enfonce trop et que cela vous semble spongieux, c'est qu'il est passé.

 

Soupesez le melon. A taille égale, choisir toujours le melon le plus lourd (c'est signe qu'il contient plus de sucre).

 

sources : http://fr.wikihow.com/faire-murir-un-melon-cantaloup

Melon de France de préférence

Selon l'étude sur les fruits et les légumes les plus et les moins pesticidés (source : EWG.org), le melon fait partie des fruits les moins pesticidés, néanmoins, pour ma part je n'achète pas de melon d'Espagne et je me méfie des melons du Maroc.

Comme je l'ai déjà expliqué dans la section Chosir ses fruits, l'Espagne utilise des pesticides interdits en France, il est logique de penser que ces pesticides retournent dans les sols et les nappes phréatiques espagnoles et contaminent donc les nouveaux fruits et légumes.

Le Maroc produit également de l'agriculture intensive et pollue de la même façon leurs sols.

C'est pourquoi j'ai une préférence pour l'agriculture française (plus stricte pour la règlementation des pesticides) et je choisis surtout des melons cultivés chez des maraîchers faisant de l'agriculture bio ou raisonnée.

Chacun fixe ses propres limites, le tout est de le faire consciemment, alors je n'ai "qu'un mot" : manger avec bon sens ;-)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.