Choisir ses fruits

Imprimer ces infos... pour s'en servir

Ci-joint un fichier imprimable afin d'emmener ces informations avec vous aux courses :

Choisir ses fruits et ses legumesChoisir ses fruits et ses legumes (18.23 Ko)

Le contenu...

Si vous avez les moyens d'acheter tout bio, et bien faites-le car les produits sont bien souvent meilleurs* pour la santé.

 

Pour ma part, je n'achète pas tout bio car je n'ai pas toujours les moyens de tout prendre bio. Alors voici comment je sélectionne les fruits : 

Je m'inspire d'une étude récente sur les fruits et les légumes les plus et les moins pesticidés (source : EWG.org), ainsi j'ai choisi d'acheter :

 

Non bio (car fruits qui contiennent le moins de pesticides) :

ananas

avocat

kiwi

mangue

pamplemousse

papaye

(c'est comme ça que je fais des économies)

 

tout le temps bio (fruits qui contiennent le plus de pesticides) :

pomme

pêche

fraise

nectarine

raisin

myrtilles

 

le reste des fruits : au feeling, bio ou pas en fonction des infos que j'ai sur le producteur.

 

*Il faut savoir que les pays les plus fraudeurs en bio sont l'Espagne, la Roumanie puis l'Italie. Du coup, j'ai tendance à ne pas acheter de fruits bio provenant d'Espagne ou d'Italie.

Plusieurs pesticides et fongicides sont interdits en France mais sont utilisés en Espagne. C'est pourquoi je n'achète aucun fruits ou légumes provenant d'Espagne ; la direction des fraudes à la frontière ne peut pas surveiller toutes les importations d'Espagne.

A savoir : La Roumanie a souvent une mauvaise image et ce, souvent à son insu. La Roumanie est un pays pauvre du coup, la main d'oeuvre y est pas chère, il y a beaucoup de terres cultivables et les règlementations n'y sont pas très strictes. C'est pourquoi de nombreuses multinationales s'installent en Roumanie pour profiter de ce système. Ces mêmes multinationales revendent à l'Europe leurs produits, souvent médiocres, sous couverts d'une étiquette estampillée bio. Quand aux paysans roumains, qui font très souvent de bons produits, ils sont bien à plaindre car ils perdent leurs terrains, ils ont pour concurrent les multinationales et ils doivent faire face à la pollution de leurs terres par les multinationales.

Qui achète les produits bio roumains à ces multinationales? L'Italie, elle se fournit en Roumanie et revend sur les marchés européens.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.